LE GUISHU 1er PRIX du salon de la Gastronomie Belge 2018. 

Remis par 4 ministres Belges dont ici Denis Ducarme. 

 

Communiqué de presse de HORECATEL 2018

 

Le Salon Horecatel se clôture sur un bilan extrêmement positif !

 

Avec ses 34.634 visiteurs, soit une fréquentation parfaitement stable, Horecatel confirme une nouvelle fois sa position de rendez-vous incontournable pour l’ensemble des professionnels de l’Horeca et des métiers de bouche.      

 

Le succès d’Horecatel reste sa diversité exceptionnelle. Ici, les plus grandes marques du food et du non food y côtoient les plus importantes brasseries du pays tandis que des petites sociétés profitent du salon pour présenter des produits de « niche ». Si l’on veut tenter de dégager une tendance cette année, optons pour les légumes et les céréales. Quinoa, boulgour, mix de légumes et même riz de légumes, comme alternative aux féculents, s’invitent au menu des grands fournisseurs de collectivités. L’attrait pour les produits qui sentent bon le terroir, qu’ils soient wallons, belges mais aussi italiens, portugais voire japonais, complète cette vitrine gourmande, unique au sud du pays ! 

 

Au terme des quatre jours de salon, les exposants sont nombreux à souligner la qualité des contacts enregistrés et à espérer des retombées positives dans les semaines qui vont suivre.

 

Une belle présence ministérielle pour soutenir le secteur !

Ce dimanche, ce ne sont pas moins de quatre Ministres qui ont fait le déplacement à Horecatel.  Ils ont pris le temps d’aller à la rencontre des exposants mais aussi des représentants des Fédérations Ho.Re.Ca. Wallonie et Bruxelles.

 

« L’Horeca est un secteur qui compte en Wallonie.  Avec ses 21.300 emplois, il faut le soutenir car il offre de belles perspectives de développement sur tout le territoire », comme l’a rappelé le Ministre-Président wallon, Willy Borsus.  

 

René Collin, Ministre wallon en charge du Tourisme et de l’Agriculture, a quant à lui mis l’accent sur la valorisation auprès des chefs mais aussi des consommateurs, des produits qui font la fierté de notre terroir, comme les fromages wallons ou encore la viande bovine qui doit faire face à pas mal de préjugés.

 

Présents pour la première fois à Horecatel, le Ministre wallon Pierre-Yves Jeholet a pu apprécié combien ce Salon est important pour toute l’économie du secteur tandis que le Ministre fédéral Denis Ducarme a profité de sa tribune lors de la cérémonie d’ouverture pour rappeler à la profession l’incitant mis en place par le Gouvernement à savoir, que le taux de déduction pour investissement ordinaire est provisoirement augmenté de 8% à 20 %.  Cette mesure, encore valable pour les exercices d’imposition 2019 et 2020 est censée donner un coup de fouet à l’économie via une relance des investissements chez les indépendants et les petites sociétés.

 

Rapprocher les chefs de leur clientèle !   

 

Lors de la soirée d’ouverture, le chef Olivier Massart a déclaré avec humilité sa reconnaissance d’avoir été choisi comme Ambassadeur 2018 du Palais Gastronomie. Son discours enthousiaste a souligné la réelle opportunité que représente le Salon Horecatel en termes d’échanges et d’ouverture afin de rester au plus près de la clientèle.  

 

C’est effectivement l’atout des nombreuses démos culinaires qui se succèdent sur la Master Stage du Palais Gastronomie et qui cette année encore, ont été relevées par des chefs passionnés et soucieux de partager leur amour des produits avec les visiteurs. 

 

Concours WexProCup

Ainsi, quand authenticité et passion se mêlent à Horecatel, c’est aussi l’occasion de valoriser les talents. Et ils étaient au rendez-vous ce lundi 05 mars à l’occasion du concours de gastronomie WexProCup

 

Sous la présidence du chef Thomas Toupin, La Menuiserie à Waimes, les quatre finalistes, âgés de moins de 30 ans et actifs dans un restaurant coté à plus de 13/20 au Gault & Millau, ont présenté en 2h30 une entrée et un plat sur base des trois produits imposés : le pigeon de la ferme de Sohan à Pepinster, le tacaud (poisson) et l’épeautre perlé de la Fourchotte à Fauvillers.

  

Les lauréats sont :

1er : Archibald de Prince, La Distillerie à Bourglinster (GDL)

2ème : Gaël Bogourou, La Pomme canelle, Hôtel Le Royal à Luxembourg (GDL)

3ème : Alexandre Liekendael, Le D’Arville à Wierde

4ème : Elliot Obadia, Loungeatude à Louvain-la-Neuve

 

Prix Innovation 2018

Tenter de se distinguer parmi les centaines de produits et de marques présents sur le salon, tel est l’objectif des Prix Innovation. 

 

Et les lauréats sont :

Catégorie Food :

  1. LE POULET D’ARDENNE, pour la jambonnette confite de poulet « L’Ardennais », avec une sauce à la bière de Val Dieu Grand Cru et fromage de Herve
  2. GREENYARD FROZEN BELGIUM pour le riz de chou-fleur, une alternative saine au riz qui permet de servir des légumes au lieu de glucides
  3. Gran’Olivia – Gran’Tapas pour le Curry Houmous – variante orientale à la poudre de curry, à base de pois chiches

 

Catégorie Non Food :

  1. JM MAES pour la Barmate de Blendbow, un appareil qui permet la réalisation de cocktails à base de produits frais en moins d’une minute
  2. KITCHEN INOV, pour les Bamboo Cup, des mugs en fibre de bambou, biodégradables et réutilisables
  3. AG TIMOC, pour le Cold Press Juicer, un extracteur de jus professionnel permettant de réaliser des jus pressés à froid

 

Catégorie Food Gastronomie :

1.   Olivier SUBLETT, pour le Guishu, premier vin de riz français

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Olivier Sublett